AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Portes de la Citadelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Cronos
Dieu des dieux
avatar

Nombre de messages : 80
Niv : -¤-
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Les Portes de la Citadelle   Ven 7 Oct à 19:58

Une porte dimensionnelle s’ouvrit de nulle part, Cronos en sortit calmement. Il contempla sa citadelle et ses terres désolées.

»Je vais enfin pouvoir accueillir mes frères revenus à la vie…ainsi que ce visiteur inconnu. »

Les portes massives de la citadelle s’ouvrirent à l’approche du dieu. Avant de rentrer, il se retourna vers une des collines qui entouraient la demeure divine.

»Ainsi tu t’es réfugié la bas. Je viendrais donc à ta rencontre. Qui que tu sois…mais il te faudra attendre que je rencontre mes Titans enfin éveillés.»

Et Cronos se fondit dans l’obscurité de sa citadelle.

_________________
Ma Puissance n'a d'égale que ma Gloire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldébaran
Chevalier d'Or du Taureau
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 30
Niv : 01
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: Les Portes de la Citadelle   Sam 26 Aoû à 17:55

Aldébaran arriva à l'entrée de la Citadelle oubliée. Ce lieu était sombre, si sombre, qu'aucune fleur n'y poussait. On arrivait à peine à percevoir les rayons du soleil.

C'est vraiment un endroit sinistre ici. Vivement que je termine ça. Et Masque de Mort qui n'arrive pas. Je le sens mal. J'espère que je n'aurai pas à faire à un Titan.

Aldébaran s'avança à travers les portes de la citadelle afin d'entrer. Il se retourna un instant, puis avança à nouveau à l'intérieur de la citadelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldébaran
Chevalier d'Or du Taureau
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 30
Niv : 01
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: Les Portes de la Citadelle   Dim 27 Aoû à 16:20

Sur la demande du seigneur Cronos, Aldébaran se rendit à l'entrée de la Citadelle où il le trouva, les attendant, lui ainsi que Masque de Mort.
Il s'agenouila devant le seigneur Cronos en signe de sallutations.



Mes salutations à vous seigneur Cronos. Nous sommes ici de la part de sa majesté Athéna. Nous sommes venus vous avertir de la part de sa majesté Athéna que tout attaque portée, aussi au sanctuaire marin, qu'à son sanctuaire, sera accompagnée d'un "réponse", si je puis dire, assez musclée de notre part et de celle des Marinas de Poséidon.

Il se releva alors.

Ainsi, nous pensons qu'il est dans votre intérêt, ainsi que dans celui de tous qu'il n'y ait point de conflit, et nous préfèrerions éviter tout combat. Bien sur, vous pouvez ignorer tout celà, et faire comme bon vous chante. Mais sachez que nous n'aurons aucune pitié si nous devions engager le combat envers vous.

Aldébaran semblait avoir été assez clair avec ses propos, même si le titan semblait inébranlable.
Cependant, Aldébaran était quelque peu effrayé. Il espérait que le titan ne se douterait aucunment de ses intentions.
Il attendait alors une réaction de ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypnos
Dieu du Sommeil
avatar

Nombre de messages : 261
Niv : 03
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Les Portes de la Citadelle   Dim 27 Aoû à 17:19

Hypnos arriva devant les portes de la citadelle oublier et sentit un cosmos dont la puissance était illimiter.

Alors donc Chronos et revenu!!

Hypnos accouru vers la salle ou se trouver Chronos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arimaspe
Guerrier céleste Animaspe de la lumière
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Les Portes de la Citadelle   Mar 29 Aoû à 20:50

Le Sanctuaire d'athéna était fait, puis le sanctuaire sous marin sans sa divinité et enfin le royaume d'asgard où la présence innatendue des chevaliers d'or l'avaient quelques peu surpris.

Pff mais quelles pagailles ! Comment vais je dire cela à mon maître ?

Arimaspe pénétra dans les terres désolées et meurtries par un cosmos malsain. Les montagnes étaient sinistres et un épais brouillard caché la vue. Le sol se craquelait quand on marchait dessus, des plantes mortes couvraient cette terre aride et fissurée. On reconnaissait bien là le royaume de la citadelle oubliée du Roi Cronos... Le père de Zeus.

J'ai quelques craintes... Même si je suis protégé par mon Roi, Cronos reste son père et sa puissance est démeusuré même sans le mégadrepannon ! Je devrait rester prudent et...

Soudain il s'arrêta. Trois cosmos en plus de celui de Cronos étaient présents. Il reconnut celui de deux chevaliers d'or puis de celui d'un spectre. Pas n'importe lequel : Hypnos dieu du sommeil. Son éxaspération devint encore plus grande et il continua d'avancé. Enfin Cronos se fit voir ainsi que les trois autres qui n'étaient pas dans leur Royaume pour ne pas changer. Arimaspe s'adressa tout d'abord à Cronos et coupa la parole au spectre sans même s'excuser. Il s'agenouilla devant la divinité de ce lieu et lui dit :

Seigneur Cronos ! Je suis Arimaspe de la lumière un de vos fils que vous avez jeté dans le tartare !

Cronos ouvra grand ses yeux et ne savait comment réagir en le voyant ainsi surgir.

Oui père ! Vous m'avez reconnut et vous savez à présent que votre fils, mon Roi, Zeus est de retour ! Je vois que peu de vos titans voir aucun e s'est réveillé ! Cela me désole de vous l'apprendre mais à partir de maintenant vous ne pourrez plus agir comme bon vous semble, n'espèrez plus reprendre votre Soma ! Aurevoir Père ! Vous savez où nous nous trouvons si vous nous cherchez !

Il se tourna vers les chevaliers d'or.

Décidement je croise de saints d'or partout ! A asgard et un qui revenez du sanctuaire sous marin puis vous ici laissant Athéna sans défense... Des chevaliers d'or...

Puis il regarda le spectre.

Je vais chez ton maitre où aucun spectre semble être présent ! Je vais faire une visite tranquille sans qu'un seul des tiens ne viennent me déranger c'est pas bien ça ? Dieu du sommeil qui va faire un tour au pays des rêves de Cronos... Pff j'aurai tout vu !

Une lumière intense aveugla les chevaliers cachant arimaspe qui partit pour le chateau d'Hadès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypnos
Dieu du Sommeil
avatar

Nombre de messages : 261
Niv : 03
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Les Portes de la Citadelle   Mar 29 Aoû à 22:53

Hypnos était étonner de voir Arismape ici et encore plus de savoir que Zeus et revenu.

Alors zeus est revenu!!

Hypnos regarda Chronos et lui dit:

Seigneur Chronos votre fils Hadès aimerait parler avec vous il vous attend à Elision!

hypnos regarda Chronos pendant quelque secondes et se tourna et alla vers là sortit pour aller voir Hadès et peut-être croiser arismape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masque de mort
Chevalier d'Or du Cancer
avatar

Nombre de messages : 59
Niv : 02
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Les Portes de la Citadelle   Jeu 31 Aoû à 16:17

Quels prétentieux ! Mais il vrai qu'il peut se la jouer avec un cosmos aussi puissant que le sien ! Bon... Seigneur Cronos ! A présent nous avons dit les raisons de notre venu ! Aldebaran vous a tout raconté et nous en avons finit avec notre mission ! Merci de nous avoir écouté malgré la venue de ce guerrier céleste !

Masque de mort s'agenouilla avec le chevalier d'or du taureau puis repartirent vers le sanctuaire sacré d'Athéna.

En route mon grand, y'en a qui attendent notre retour !

Arrow sanctuaire sacré d'Athéna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Portes de la Citadelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Portes de la Citadelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article pour celebrer le bicentenaire de la citadelle/tire d
» Garde de la Citadelle a cheval.
» Garde de la citadelle
» Les Portes de la Moria
» Garde de la citadelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Titans de Cronos :: La Citadelle Oubliée-
Sauter vers: